Sexe soumis sexe comores

sexe soumis sexe comores

Des travailleuses du sexe cambodgiennes manifestent contre la répression policière de la prostitution. Les travailleuses du sexe font état de mauvais traitements et abus sexuels infligés par des policiers lors de leur garde à vue. Phnom Penh, le 20 juillet - Le gouvernement cambodgien devrait réagir rapidement pour mettre un terme à la violence contre les travailleuses du sexe et fermer définitivement les centres gouvernementaux où ces travailleuses sont illégalement détenues et maltraitées, a déclaré Human Rights Watch dans un nouveau rapport publié aujourd'hui.

Human Rights Watch a également exhorté le gouvernement cambodgien à suspendre les dispositions de la loi de sur la répression de la traite des êtres humains et de l'exploitation sexuelle qui facilitent le harcèlement et les abus policiers. Le rapport décrit comment les travailleuses du sexe subissent toutes sortes d'exactions, notamment des passages à tabac, des actes d'extorsion et des viols commis par les autorités, en particulier à Phnom Penh.

La police arrête les travailleuses du sexe lors de rafles régulières effectuées dans les rues et les parcs de Phnom Penh. Certaines violences sont spontanées, tandis que d'autres exactions se produisent couramment lors de descentes et de raids périodiques de la police et des autorités de district, soit quand ces opérations ciblent les travailleuses du sexe en particulier, soit quand les travailleuses du sexe sont détenues en même temps que d'autres groupes de personnes marginalisées dans les rues.

La police fait subir des abus aux travailleuses du sexe en toute impunité. Les travailleuses du sexe ont expliqué à Human Rights Watch que les policiers les battaient à coups de poing, de bâtons, de manches en bois et de matraques électriques. Dans plusieurs cas, des policiers ont violé les travailleuses du sexe alors qu'elles étaient en garde à vue.

Toutes les travailleuses du sexe avec qui Human Rights Watch s'est entretenu ont dû verser des pots de vin ou se sont fait voler leur argent par des policiers. Une loi cambodgienne de sur la traite et l'exploitation sexuelle pénalisait la traite des êtres humains sous toutes ses formes, notamment le travail forcé.

Les dispositions sont également assez larges pour pouvoir être utilisées afin de pénaliser les activités de plaidoyer et de sensibilisation menées par des groupes de travailleuses du sexe et les personnes qui les soutiennent. Les conditions à Prey Speu sont épouvantables. Les travailleuses du sexe, les mendiants, les toxicomanes, les enfants des rues et les sans-abri détenus à Prey Speu ont décrit comment les membres du personnel du centre ont battu, violé et maltraité les détenus, y compris les enfants.

Des travailleurs locaux des droits humains, citant des témoins oculaires, affirment qu'au moins trois personnes, et peut-être plus, ont été battues à mort par des gardes de Prey Speu entre et À la suite des plaidoyers d'organisations cambodgiennes et internationales, en et en , le Bureau municipal des Affaires sociales a commencé à renvoyer la plupart des travailleuses du sexe ramassées lors de rafles à la garde des organisations non gouvernementales ONG plutôt qu'à Prey Speu.

Cependant, depuis mai , au moins huit travailleuses du sexe y ont été détenues. Les travailleuses du sexe détenues à Prey Speu en juin ont été enfermées dans leurs chambres, seulement autorisées à en sortir deux fois par jour pour se baigner dans un bassin d'eau sale ou, accompagnées d'un gardien, pour aller aux toilettes.

Human Rights Watch a appelé le gouvernement cambodgien à fermer définitivement les centres d'Affaires sociales tels que Prey Speu où les gens sont détenus illégalement.

Le gouvernement cambodgien devrait également mettre en place une commission spéciale pour enquêter sur les exactions de manière approfondie et indépendante, et exiger des comptes aux agresseurs. Jusqu'à présent, la police et d'autres autorités ont échappé à l'obligation de rendre compte de ces abus. En dépit d'années de formation pour la police, les violences policières continuent, même de la part d'unités qui ont été formées avec l'appui des bailleurs de fonds internationaux, telles que les unités de police spécialisées dans la lutte contre la traite des êtres humains.

De plus, l'île d'Anjouan, la plus proche de Mayotte, exprime des velléités de sécession. En mars , des troupes armées avec l'appui logistique de la France venant de deux pays africains la Tanzanie et le Soudan , envoyées par l'Organisation de l'Union africaine, ont débarqué à Anjouan avec des fusils d'assaut pour renverser le gouvernement local d'Anjouan et en prendre le contrôle militairement, à la demande du président comorien.

Le gouvernement des Comores revendique toujours Mayotte comme faisant partie de l'Union des Comores. Considérant que Mayotte fait partie intégrante de son territoire, le présidence de l'Union des Comores devrait échoir à Mayotte en À la lumière du Titre IX de la Constitution de révisée en , on doit lire: La présente Constitution sera révisée afin de tirer les conséquences institutionnelles du retour de Mayotte au sein de l'Union.

Le statut des langues est défini très brièvement dans la Constitution de , qui a été adoptée par référendum le 23 décembre Selon les termes de la Constitution, l'Union des Comores est une république, composée des îles autonomes de Mwali Mohéli , N'Dzuwani Anjouan , N'Gazidja Grande-Comore et Maoré Mayotte , quatrième île de l'archipel restée sous administration française à l'indépendance.

Dans la Constitution de , on comptait deux langues officielles art. Unité - Solidarité - Développement. La politique linguistique des Comores résulte évidemment des effets de la colonisation française. Les lois sont rédigées et promulguées en français seulement. L'article 26 de la Constitution prévoit que les candidats au poste de député doivent savoir lire, écrire et parler le shikomor comorien et le français ou l'arabe: Le maire et au moins un de ses adjoints doivent être de différent sexe.

Pour être nommé le chef du village ou le chef de quartier, il faut: En somme, il faut savoir au moins deux des langues officielles, ce qui signifie dans les faits le comorien shikomori et le français. Le juge rend généralement sa sentence en français, mais peut le faire en premier lieu en comorien en français ensuite.

Le Code de procédure civile prévoit que les langues utilisées peuvent être le français ou le comorien: Les actes de l'état civil sont rédigés dans une des langues officielles. Si les parties comparantes, leurs fondés de pouvoir ou les témoins ne parlent pas la langue officielle et si l'officier de l'état civil ne connaît pas la langue dans laquelle ils s'expriment, leurs déclarations sont traduites par un interprète ayant au préalable prêté devant l'officier de l'état civil, le serment ci-après: Avant de dresser l'acte, l'officier de l'état civil avise les parties comparantes ou leurs fondés de pouvoir et les témoins que les fausses déclarations seront punies des peines prévues à l'article du Code pénal.

L'acte établi, il leur en donne lecture et les invite, s'ils lisent la langue officielle , a en prendre connaissance avant de signer. Dans les cas prévus à l'article 19 la traduction de l'acte est faite par l'interprète. Il est fait mention dans les actes de ces formalités. Toute pièce produite par un étranger en vue de l'établissement d'un acte de l'état civil doit être, obligatoirement, accompagnée de sa traduction dans une langue officielle et certifiée conforme à l'original par le Consul de l'intéressé ou par un agent diplomatique.

Les actes notariés sont, à peine de nullité, r édigés en langues officielles dans un seul et même contexte, lisiblement, sans abréviation, ni blanc, ni lacune;.

Bien qu'il existe trois langues officielles, elles ne sont pas égales entre elles: Les documents écrits sont généralement rédigés en français, mais certains sont distribués en comorien, notamment dans le cas des municipalités et des organismes reliés à la justice, à la santé et à la police. Les missions principales de l'ANRTIC sont la défense des consommateurs, la défense des intérêts de l'État et la promotion d'une concurrence loyale et saine dans le secteur.

Cette déclaration doit être rédigée en langue française. Les déclarations sont libellées en langue française. La déclaration, rédigée en langue française , comporte les éléments suivants: Le cadre institutionnel de l'Union des Comores confère aux îles une grande autonomie, mais l'enseignement scolaire comprend généralement les niveaux suivants: On distingue les écoles coraniques et les écoles privées.

L'enseignement maternel se donne en comorien et en arabe dans les écoles coraniques, mais en français dans les écoles maternelles privées. Quant aux établissements privés, tous d'inspiration française, ils accueillent des enfants des familles relativement aisées. La transcription du comorien se fait avec l'alphabet arabe afin de faciliter la lecture du Coran. Dans l'ensemble du pays, l'enseignement primaire obligatoire totalise plus de écoles publiques. Cet enseignement s'étend sur six années pour les enfants de 6 à 12 ans.

Les années scolaires sont organisées en trois cycles: Il existe aussi des écoles privées dont le nombre est en nette progression, surtout en milieu urbain. Pour plus de précision, le comorien shikomor est enseignement à la maternelle, le français, dès le primaire et se poursuit au secondaire où l'arabe est alors introduit.

La langue comorienne est néanmoins utilisée pour des travaux pratiques. Ces établissements constituent la principale structure d'accueil des enfants de 12 à 15 ans admis au concours d'entrée en 6e année. Ce niveau d'enseignement compte plus de 50 collèges publics y compris les six collèges islamiques auxquels on peut ajouter quelque collèges privés.

Ce premier cycle du secondaire est organisé en deux sous-cycles de deux ans chacun: On compte près de 20 lycées publics et une centaine d'établissements.

Elle doit rendre les élèves capables de poursuivre leur formation au lycée ou dans le cadre de la formation permanente, dans les domaines des enseignements généraux professionnels ou technologiques.

La scolarité au lycée se fait en principe entièrement en français. D'autres langues, notamment l'anglais, l'espagnol et l'italien, sont aussi enseignées dans certains lycées et collèges privés du pays. On inculque aux élèves les rudiments de l'écriture arabe, puis on les initie à la lecture du Coran, avant de les familiariser avec les subtilités des dogmes et des rites musulmans. À la fin de leurs études secondaires, peu d'élèves peuvent s'exprimer en arabe, cette langue demeurant pour la plupart un véhicule pour la religion et l'écriture.

L'enseignement technique et la formation professionnelle sont offerts dans les quatre centres suivants: La Formation technique et professionnelle revêt, suivant les individus concernés et les objectifs poursuivis, trois formes principales: Des passerelles sont établies entre les systèmes scolaires, de Formation technique et professionnelle et universitaire.

Dans les faits, le français est enseignée, parfois des rudiments de l'anglais. L'Université des Comores fut créée en sous la présidence d'Azali Assoumani. Cet établissement accueille la plupart des bacheliers comoriens qui devaient auparavant se rendre dans d'autres pays pour poursuivre études supérieures. Cet enseignement universitaire supérieur est assuré par les facultés, écoles et instituts suivants: Il faut ajouter aussi un certain nombre d'établissements et d'instituts privés d'enseignement supérieur qui ont été créés.

De plus, certains étudiants comoriens continuent de poursuivre leur formation supérieure à l'extérieur, notamment dans les pays francophones. Cela entraîne un coût très élevé pour les familles qui prennent totalement en charge le financement de la formation. Soulignons aussi que l'enseignement public est régulièrement perturbé, et ce, depuis de nombreuses années, en raison des grèves des enseignants pour cause de non-paiement de leur salaire.

Il est créé au sein du ministère chargé de l'Éducation nationale, une Direction générale de l'alphabétisation et de la promotion des langues. La Direction générale de l'alphabétisation et de la promotion des langues a pour missions: Selon la Banque mondiale, 75,5 des Comoriens sont alphabétisés Dans les communications orales, le comorien est concurremment utilisé avec le français.

Le Code du travail de demeure l'un des textes de loi à mentionner la connaissance de la langue, notamment aux articles 63, 75 et Le contrat d'apprentissage est celui par lequel un chef d'établissement industriel, commercial ou agricole, un artisan ou un façonnier s'oblige à donner ou à faire donner une formation professionnelle méthodique et complète à une autre personne, et par lequel celle-ci s'oblige, en retour, à se conformer aux instructions qu'elle recevra et à exécuter les ouvrages qui lui seront confiés en vue de son apprentissage.

Le contrat doit être constaté par écrit à peine de nullité. Il est rédigé dans une des langues officielles et, si possible, dans la langue de l'apprenti.

Il est visé dans les conditions fixées à l'article 38 du présent Code. Le contrat est exempt de tous droits de timbre et d'enregistrement. La convention collective doit être écrite dans l'une des langues officielles à peine de nullité. Elle est établie sur papier libre et signée par chacune des parties contractantes. La convention collective est ensuite déposée contre récépissé au greffe du Tribunal du travail territorialement compétent. Elle est applicable à partir du jour qui suit son dépôt, sauf stipulation contraire.

Tout chef d'entreprise ou établissement, public ou privé, doit prendre les mesures appropriées pour prévenir les risques d'accident de travail et d'atteinte à la santé des travailleurs. Ces textes doivent être rédigés en langue comorienne, en langue officielle ou en l'une de ces deux langues et affichés d'une façon visible et lisible. Bien que la loi autorise l'emploi des trois langues officielles, dont le comorien, le français demeure prépondérant.

La description ne pourra être écrite en langue étrangère.

...

Robinet de sexe sexe pute

L'article 26 de la Constitution prévoit que les candidats au poste de député doivent savoir lire, écrire et parler le shikomor comorien et le français ou l'arabe: Le maire et au moins un de ses adjoints doivent être de différent sexe.

Pour être nommé le chef du village ou le chef de quartier, il faut: En somme, il faut savoir au moins deux des langues officielles, ce qui signifie dans les faits le comorien shikomori et le français. Le juge rend généralement sa sentence en français, mais peut le faire en premier lieu en comorien en français ensuite.

Le Code de procédure civile prévoit que les langues utilisées peuvent être le français ou le comorien: Les actes de l'état civil sont rédigés dans une des langues officielles. Si les parties comparantes, leurs fondés de pouvoir ou les témoins ne parlent pas la langue officielle et si l'officier de l'état civil ne connaît pas la langue dans laquelle ils s'expriment, leurs déclarations sont traduites par un interprète ayant au préalable prêté devant l'officier de l'état civil, le serment ci-après: Avant de dresser l'acte, l'officier de l'état civil avise les parties comparantes ou leurs fondés de pouvoir et les témoins que les fausses déclarations seront punies des peines prévues à l'article du Code pénal.

L'acte établi, il leur en donne lecture et les invite, s'ils lisent la langue officielle , a en prendre connaissance avant de signer.

Dans les cas prévus à l'article 19 la traduction de l'acte est faite par l'interprète. Il est fait mention dans les actes de ces formalités. Toute pièce produite par un étranger en vue de l'établissement d'un acte de l'état civil doit être, obligatoirement, accompagnée de sa traduction dans une langue officielle et certifiée conforme à l'original par le Consul de l'intéressé ou par un agent diplomatique.

Les actes notariés sont, à peine de nullité, r édigés en langues officielles dans un seul et même contexte, lisiblement, sans abréviation, ni blanc, ni lacune;. Bien qu'il existe trois langues officielles, elles ne sont pas égales entre elles: Les documents écrits sont généralement rédigés en français, mais certains sont distribués en comorien, notamment dans le cas des municipalités et des organismes reliés à la justice, à la santé et à la police.

Les missions principales de l'ANRTIC sont la défense des consommateurs, la défense des intérêts de l'État et la promotion d'une concurrence loyale et saine dans le secteur. Cette déclaration doit être rédigée en langue française. Les déclarations sont libellées en langue française.

La déclaration, rédigée en langue française , comporte les éléments suivants: Le cadre institutionnel de l'Union des Comores confère aux îles une grande autonomie, mais l'enseignement scolaire comprend généralement les niveaux suivants: On distingue les écoles coraniques et les écoles privées. L'enseignement maternel se donne en comorien et en arabe dans les écoles coraniques, mais en français dans les écoles maternelles privées.

Quant aux établissements privés, tous d'inspiration française, ils accueillent des enfants des familles relativement aisées. La transcription du comorien se fait avec l'alphabet arabe afin de faciliter la lecture du Coran. Dans l'ensemble du pays, l'enseignement primaire obligatoire totalise plus de écoles publiques. Cet enseignement s'étend sur six années pour les enfants de 6 à 12 ans.

Les années scolaires sont organisées en trois cycles: Il existe aussi des écoles privées dont le nombre est en nette progression, surtout en milieu urbain. Pour plus de précision, le comorien shikomor est enseignement à la maternelle, le français, dès le primaire et se poursuit au secondaire où l'arabe est alors introduit.

La langue comorienne est néanmoins utilisée pour des travaux pratiques. Ces établissements constituent la principale structure d'accueil des enfants de 12 à 15 ans admis au concours d'entrée en 6e année.

Ce niveau d'enseignement compte plus de 50 collèges publics y compris les six collèges islamiques auxquels on peut ajouter quelque collèges privés. Ce premier cycle du secondaire est organisé en deux sous-cycles de deux ans chacun: On compte près de 20 lycées publics et une centaine d'établissements. Elle doit rendre les élèves capables de poursuivre leur formation au lycée ou dans le cadre de la formation permanente, dans les domaines des enseignements généraux professionnels ou technologiques.

La scolarité au lycée se fait en principe entièrement en français. D'autres langues, notamment l'anglais, l'espagnol et l'italien, sont aussi enseignées dans certains lycées et collèges privés du pays.

On inculque aux élèves les rudiments de l'écriture arabe, puis on les initie à la lecture du Coran, avant de les familiariser avec les subtilités des dogmes et des rites musulmans. À la fin de leurs études secondaires, peu d'élèves peuvent s'exprimer en arabe, cette langue demeurant pour la plupart un véhicule pour la religion et l'écriture.

L'enseignement technique et la formation professionnelle sont offerts dans les quatre centres suivants: La Formation technique et professionnelle revêt, suivant les individus concernés et les objectifs poursuivis, trois formes principales: Des passerelles sont établies entre les systèmes scolaires, de Formation technique et professionnelle et universitaire.

Dans les faits, le français est enseignée, parfois des rudiments de l'anglais. L'Université des Comores fut créée en sous la présidence d'Azali Assoumani. Cet établissement accueille la plupart des bacheliers comoriens qui devaient auparavant se rendre dans d'autres pays pour poursuivre études supérieures. Cet enseignement universitaire supérieur est assuré par les facultés, écoles et instituts suivants: Il faut ajouter aussi un certain nombre d'établissements et d'instituts privés d'enseignement supérieur qui ont été créés.

De plus, certains étudiants comoriens continuent de poursuivre leur formation supérieure à l'extérieur, notamment dans les pays francophones. Cela entraîne un coût très élevé pour les familles qui prennent totalement en charge le financement de la formation. Soulignons aussi que l'enseignement public est régulièrement perturbé, et ce, depuis de nombreuses années, en raison des grèves des enseignants pour cause de non-paiement de leur salaire. Il est créé au sein du ministère chargé de l'Éducation nationale, une Direction générale de l'alphabétisation et de la promotion des langues.

La Direction générale de l'alphabétisation et de la promotion des langues a pour missions: Selon la Banque mondiale, 75,5 des Comoriens sont alphabétisés Dans les communications orales, le comorien est concurremment utilisé avec le français. Le Code du travail de demeure l'un des textes de loi à mentionner la connaissance de la langue, notamment aux articles 63, 75 et Le contrat d'apprentissage est celui par lequel un chef d'établissement industriel, commercial ou agricole, un artisan ou un façonnier s'oblige à donner ou à faire donner une formation professionnelle méthodique et complète à une autre personne, et par lequel celle-ci s'oblige, en retour, à se conformer aux instructions qu'elle recevra et à exécuter les ouvrages qui lui seront confiés en vue de son apprentissage.

Le contrat doit être constaté par écrit à peine de nullité. Il est rédigé dans une des langues officielles et, si possible, dans la langue de l'apprenti. Il est visé dans les conditions fixées à l'article 38 du présent Code. Le contrat est exempt de tous droits de timbre et d'enregistrement. La convention collective doit être écrite dans l'une des langues officielles à peine de nullité. Elle est établie sur papier libre et signée par chacune des parties contractantes.

La convention collective est ensuite déposée contre récépissé au greffe du Tribunal du travail territorialement compétent. Elle est applicable à partir du jour qui suit son dépôt, sauf stipulation contraire.

Tout chef d'entreprise ou établissement, public ou privé, doit prendre les mesures appropriées pour prévenir les risques d'accident de travail et d'atteinte à la santé des travailleurs.

Ces textes doivent être rédigés en langue comorienne, en langue officielle ou en l'une de ces deux langues et affichés d'une façon visible et lisible. Bien que la loi autorise l'emploi des trois langues officielles, dont le comorien, le français demeure prépondérant. La description ne pourra être écrite en langue étrangère.

Elle devra être sans altération, ni surcharge. Les mots rayés comme nuls seront comptés et constatés, les pages et les renvois parafés. Les étiquettes sont conçues de manière à fournir les renseignements nécessaires pour une utilisation appropriée du produit et sa composition.

Les inscriptions sont faites au moins en une des trois langues officielles ou en anglais et rédigées dans un langage simple et concis. Les médias audiovisuels nationaux utilisent principalement le shingazidja, le comorien de la Grande-Comore, mais le français est aussi très employé.

L'ORTC, l'Office de radio et de Télévision des Comores, offre une programmation diversifiée en comorien et en français, que ce soit de l'information, des magazines d'actualité, des documentaires, des débats, des séries de divertissement, des émissions sur la jeunesse ou des émissions religieuses, culturelles et éducatives.

La plupart des émissions télévisées sont en français. Ces journaux apparaissent généralement en français, mais des articles peuvent être publiés en arabe. Le comorien shikomor , pour sa part, occupe les fonctions qui lui sont dévolues depuis quelques siècles: Il n'en demeure pas moins que l'État comorien pourrait valoriser plus qu'il ne le fait la langue comorienne et ses variantes.

Dernière mise à jour: Langue et société , Laval, Mondia Éditeur, coll. Jusqu'à présent, la police et d'autres autorités ont échappé à l'obligation de rendre compte de ces abus. En dépit d'années de formation pour la police, les violences policières continuent, même de la part d'unités qui ont été formées avec l'appui des bailleurs de fonds internationaux, telles que les unités de police spécialisées dans la lutte contre la traite des êtres humains. Neary, une travailleuse du sexe transgenre MtF, a décrit les tortures subies aux mains de la police:.

L'un des policiers a pointé son arme sur ma tète et a appuyé sur la détente, mais la balle n'est pas partie. Ils m'ont donné des coups de pied au cou, à la taille, et m'ont frappée à la tète et sur le corps avec un manche à balai.

Cela a duré environ une demi-heure. Je les ai suppliés de ne pas me battre. La police m'a permis ainsi qu'à d'autres travailleuses du sexe d'appeler nos me-kas pour venir payer le lous [pot de vin] en échange de notre libération. Quinze des vingt [travailleuses du sexe] ont été libérées après que leurs patrons soient venus payer la police.

J'étais enfermée dans une pièce avec 30 personnes, hommes, femmes et enfants. Pas de toilettes dans la pièce, mais deux seaux servaient de toilettes pour nous tous.

Il y avait des taches de sang partout sur les murs. Je ne pouvais pas dormir la nuit car j'avais si peur et j'étais inquiète. J'ai reçu peu de nourriture à manger sous forme de deux repas par jour - du riz avec du prahok pâte de poisson fermentée et quelques tamarins. Pas d'assiette ni de cuillère, j'ai dû manger dans un sac plastique. Deux d'entre eux me tenaient les bras tandis que les deux autres me frappaient.

Ils semblaient un peu ivres. Ils m'ont frappée à la tête et sur le corps avec des cannes en bambou et leur radio. Ils ont déchiré mes habits. Des policiers se sont approchés mais ils n'ont rien fait. Les agents de sécurité ont continué à me battre pendant près d'une demi-heure. Plusieurs personnes ont vu la scène, mais tout le monde avait trop peur pour intervenir.

Violences sexuelles perpétrées par les groupes armés en République centrafricaine.


sexe soumis sexe comores


Pas de pitié si vous croyez en lui et au jour dernier. Non, mais vous êtes gens transgresseurs! Non, mais vous êtes gens à vous rendre ignorants. Par contre, on ne trouve aucune mention du lesbianisme. On lit dans le Livre 4, 43, trad. O croyants, ne priez que lorsque vous êtes lucides. Attendez de comprendre ce que vous dites. Si certains aspects sont en effet respectés, beaucoup sont contournés ou ignorés. Tous les mariages étaient arrangés.

Tout le monde trouvait cela normal. Il faut en fait relativiser. Il arrivait même parfois que la mère, souvent veuve ou divorcée, pousse son jeune fils à se trouver un père 7 , afin de subvenir à des besoins matériels.

Cela permettait beaucoup de jeux de séduction et de relations sexuelles. Dans la grande île voisine, Madagascar notamment, les Comoriens étaient surnommés Mavoranjo. Brutalement, ce qui semblait tout à fait normal devenait de plus en plus anormal et honteux. Les pédérastes faisaient la risée de tout le monde. Les jeunes filles ont commencé à abandonner petit à petit le voile. Elles gardaient toutefois leur shiromani 9 , mais sans se cacher le visage.

Les échanges de petits mots ou de lettres missives, en classe ou dans la cour de récréation, se multipliaient. Un nouvel espace de semi-liberté était né. À partir de , ce régime a combattu avec vigueur et autoritarisme le port des voiles: Plus jamais ne sera comme avant Les relations hétérosexuelles sont devenues plus libres et ont conduit à la quasi-disparition de la pédérastie. La vie en couple sans mariage est quasi impossible. Léturmy, 8 e éd. Alyachourtu Soilih , Ahmed Café D.

Les travailleuses du sexe, les mendiants, les toxicomanes, les enfants des rues et les sans-abri détenus à Prey Speu ont décrit comment les membres du personnel du centre ont battu, violé et maltraité les détenus, y compris les enfants. Des travailleurs locaux des droits humains, citant des témoins oculaires, affirment qu'au moins trois personnes, et peut-être plus, ont été battues à mort par des gardes de Prey Speu entre et À la suite des plaidoyers d'organisations cambodgiennes et internationales, en et en , le Bureau municipal des Affaires sociales a commencé à renvoyer la plupart des travailleuses du sexe ramassées lors de rafles à la garde des organisations non gouvernementales ONG plutôt qu'à Prey Speu.

Cependant, depuis mai , au moins huit travailleuses du sexe y ont été détenues. Les travailleuses du sexe détenues à Prey Speu en juin ont été enfermées dans leurs chambres, seulement autorisées à en sortir deux fois par jour pour se baigner dans un bassin d'eau sale ou, accompagnées d'un gardien, pour aller aux toilettes.

Human Rights Watch a appelé le gouvernement cambodgien à fermer définitivement les centres d'Affaires sociales tels que Prey Speu où les gens sont détenus illégalement. Le gouvernement cambodgien devrait également mettre en place une commission spéciale pour enquêter sur les exactions de manière approfondie et indépendante, et exiger des comptes aux agresseurs. Jusqu'à présent, la police et d'autres autorités ont échappé à l'obligation de rendre compte de ces abus. En dépit d'années de formation pour la police, les violences policières continuent, même de la part d'unités qui ont été formées avec l'appui des bailleurs de fonds internationaux, telles que les unités de police spécialisées dans la lutte contre la traite des êtres humains.

Neary, une travailleuse du sexe transgenre MtF, a décrit les tortures subies aux mains de la police:. L'un des policiers a pointé son arme sur ma tète et a appuyé sur la détente, mais la balle n'est pas partie. Ils m'ont donné des coups de pied au cou, à la taille, et m'ont frappée à la tète et sur le corps avec un manche à balai.

Cela a duré environ une demi-heure. Je les ai suppliés de ne pas me battre. La police m'a permis ainsi qu'à d'autres travailleuses du sexe d'appeler nos me-kas pour venir payer le lous [pot de vin] en échange de notre libération. Quinze des vingt [travailleuses du sexe] ont été libérées après que leurs patrons soient venus payer la police. J'étais enfermée dans une pièce avec 30 personnes, hommes, femmes et enfants.

Pas de toilettes dans la pièce, mais deux seaux servaient de toilettes pour nous tous. Il y avait des taches de sang partout sur les murs. Je ne pouvais pas dormir la nuit car j'avais si peur et j'étais inquiète. J'ai reçu peu de nourriture à manger sous forme de deux repas par jour - du riz avec du prahok pâte de poisson fermentée et quelques tamarins. Pas d'assiette ni de cuillère, j'ai dû manger dans un sac plastique.

Deux d'entre eux me tenaient les bras tandis que les deux autres me frappaient.








Scène de sexe adolescent sexe minette


Les jeunes filles ont commencé à abandonner petit à petit le voile. Elles gardaient toutefois leur shiromani 9 , mais sans se cacher le visage. Les échanges de petits mots ou de lettres missives, en classe ou dans la cour de récréation, se multipliaient. Un nouvel espace de semi-liberté était né. À partir de , ce régime a combattu avec vigueur et autoritarisme le port des voiles: Plus jamais ne sera comme avant Les relations hétérosexuelles sont devenues plus libres et ont conduit à la quasi-disparition de la pédérastie.

La vie en couple sans mariage est quasi impossible. Léturmy, 8 e éd. Alyachourtu Soilih , Ahmed Café D. Vwamoja na itafsiri yasho ha lugha ya shikomori shindzuani , Moroni, C ndrs , ManSafara. Damir Ben Ali , Boulinier G. Journal of Women in Culture and Society , 9 2 , pp. Mohamed Said Assoumani La traduction et le commentaire du Coran en comorien. É tude linguistique et culturelle , 2 vol. Rapport politique et administratif. Le shikurasa en usage aux Comores a été publié, avec traduction comorienne Alyachourtou et al.

Les travailleuses du sexe font état de mauvais traitements et abus sexuels infligés par des policiers lors de leur garde à vue. Phnom Penh, le 20 juillet - Le gouvernement cambodgien devrait réagir rapidement pour mettre un terme à la violence contre les travailleuses du sexe et fermer définitivement les centres gouvernementaux où ces travailleuses sont illégalement détenues et maltraitées, a déclaré Human Rights Watch dans un nouveau rapport publié aujourd'hui.

Human Rights Watch a également exhorté le gouvernement cambodgien à suspendre les dispositions de la loi de sur la répression de la traite des êtres humains et de l'exploitation sexuelle qui facilitent le harcèlement et les abus policiers.

Le rapport décrit comment les travailleuses du sexe subissent toutes sortes d'exactions, notamment des passages à tabac, des actes d'extorsion et des viols commis par les autorités, en particulier à Phnom Penh. La police arrête les travailleuses du sexe lors de rafles régulières effectuées dans les rues et les parcs de Phnom Penh.

Certaines violences sont spontanées, tandis que d'autres exactions se produisent couramment lors de descentes et de raids périodiques de la police et des autorités de district, soit quand ces opérations ciblent les travailleuses du sexe en particulier, soit quand les travailleuses du sexe sont détenues en même temps que d'autres groupes de personnes marginalisées dans les rues. La police fait subir des abus aux travailleuses du sexe en toute impunité. Les travailleuses du sexe ont expliqué à Human Rights Watch que les policiers les battaient à coups de poing, de bâtons, de manches en bois et de matraques électriques.

Dans plusieurs cas, des policiers ont violé les travailleuses du sexe alors qu'elles étaient en garde à vue. Toutes les travailleuses du sexe avec qui Human Rights Watch s'est entretenu ont dû verser des pots de vin ou se sont fait voler leur argent par des policiers. Une loi cambodgienne de sur la traite et l'exploitation sexuelle pénalisait la traite des êtres humains sous toutes ses formes, notamment le travail forcé. Les dispositions sont également assez larges pour pouvoir être utilisées afin de pénaliser les activités de plaidoyer et de sensibilisation menées par des groupes de travailleuses du sexe et les personnes qui les soutiennent.

Les conditions à Prey Speu sont épouvantables. Les travailleuses du sexe, les mendiants, les toxicomanes, les enfants des rues et les sans-abri détenus à Prey Speu ont décrit comment les membres du personnel du centre ont battu, violé et maltraité les détenus, y compris les enfants. Des travailleurs locaux des droits humains, citant des témoins oculaires, affirment qu'au moins trois personnes, et peut-être plus, ont été battues à mort par des gardes de Prey Speu entre et À partir de , les Comores furent détachées de Madagascar et furent représentées directement au Parlement français.

Les Mahorais auraient développé de tenaces rancunes contre les anciens sultans d'Anjouan et contre les Arabo-Comoriens. Les élèves ayant reçu leur formation dans ces deux lycées joueront par la suite un rôle déterminant dans les crises politiques qui secoueront l'archipel.

Néanmoins, la République fédérale islamique des Comores fut proclamée le 1 er octobre Depuis leur indépendance, les Comores ont connu près d'une vingtaine de coups d'État ou tentatives de coups d'État, dont trois menés par le mercenaire français Bob Denard. Beaucoup d'autres semblaient envier le sort des insulaires de Mayotte, restée française, dont le niveau de vie demeurait cinq fois plus élevé que celui des Comores.

Le gouvernement français a refusé de soutenir cette demande qui lui paraissait incongrue. À la suite de cette insurrection, des pourparlers de paix tenus à Madagascar sous les auspices de l'Organisation de l'Unité africaine OUA aboutirent à un accord en avril , selon lequel chacune des trois îles aurait son propre parlement et assurerait la présidence de la république — qui deviendrait une fédération sous le nom d' Union des îles des Comores — tous les trois ans.

Le coup d'État du 30 avril renversa le gouvernement civil. Pour l'année seulement, on comptait plus de 16 clandestins comoriens arrêtés et reconduits aux Comores. Mayotte est devenue une sorte d'eldorado pour les Comoriens. De plus, l'île d'Anjouan, la plus proche de Mayotte, exprime des velléités de sécession. En mars , des troupes armées avec l'appui logistique de la France venant de deux pays africains la Tanzanie et le Soudan , envoyées par l'Organisation de l'Union africaine, ont débarqué à Anjouan avec des fusils d'assaut pour renverser le gouvernement local d'Anjouan et en prendre le contrôle militairement, à la demande du président comorien.

Le gouvernement des Comores revendique toujours Mayotte comme faisant partie de l'Union des Comores. Considérant que Mayotte fait partie intégrante de son territoire, le présidence de l'Union des Comores devrait échoir à Mayotte en À la lumière du Titre IX de la Constitution de révisée en , on doit lire: La présente Constitution sera révisée afin de tirer les conséquences institutionnelles du retour de Mayotte au sein de l'Union. Le statut des langues est défini très brièvement dans la Constitution de , qui a été adoptée par référendum le 23 décembre Selon les termes de la Constitution, l'Union des Comores est une république, composée des îles autonomes de Mwali Mohéli , N'Dzuwani Anjouan , N'Gazidja Grande-Comore et Maoré Mayotte , quatrième île de l'archipel restée sous administration française à l'indépendance.

Dans la Constitution de , on comptait deux langues officielles art. Unité - Solidarité - Développement. La politique linguistique des Comores résulte évidemment des effets de la colonisation française. Les lois sont rédigées et promulguées en français seulement. L'article 26 de la Constitution prévoit que les candidats au poste de député doivent savoir lire, écrire et parler le shikomor comorien et le français ou l'arabe: Le maire et au moins un de ses adjoints doivent être de différent sexe.

Pour être nommé le chef du village ou le chef de quartier, il faut: En somme, il faut savoir au moins deux des langues officielles, ce qui signifie dans les faits le comorien shikomori et le français. Le juge rend généralement sa sentence en français, mais peut le faire en premier lieu en comorien en français ensuite. Le Code de procédure civile prévoit que les langues utilisées peuvent être le français ou le comorien: Les actes de l'état civil sont rédigés dans une des langues officielles.

Si les parties comparantes, leurs fondés de pouvoir ou les témoins ne parlent pas la langue officielle et si l'officier de l'état civil ne connaît pas la langue dans laquelle ils s'expriment, leurs déclarations sont traduites par un interprète ayant au préalable prêté devant l'officier de l'état civil, le serment ci-après: Avant de dresser l'acte, l'officier de l'état civil avise les parties comparantes ou leurs fondés de pouvoir et les témoins que les fausses déclarations seront punies des peines prévues à l'article du Code pénal.

L'acte établi, il leur en donne lecture et les invite, s'ils lisent la langue officielle , a en prendre connaissance avant de signer. Dans les cas prévus à l'article 19 la traduction de l'acte est faite par l'interprète. Il est fait mention dans les actes de ces formalités.

Toute pièce produite par un étranger en vue de l'établissement d'un acte de l'état civil doit être, obligatoirement, accompagnée de sa traduction dans une langue officielle et certifiée conforme à l'original par le Consul de l'intéressé ou par un agent diplomatique.

Les actes notariés sont, à peine de nullité, r édigés en langues officielles dans un seul et même contexte, lisiblement, sans abréviation, ni blanc, ni lacune;.

Bien qu'il existe trois langues officielles, elles ne sont pas égales entre elles: Les documents écrits sont généralement rédigés en français, mais certains sont distribués en comorien, notamment dans le cas des municipalités et des organismes reliés à la justice, à la santé et à la police. Les missions principales de l'ANRTIC sont la défense des consommateurs, la défense des intérêts de l'État et la promotion d'une concurrence loyale et saine dans le secteur.

Cette déclaration doit être rédigée en langue française. Les déclarations sont libellées en langue française. La déclaration, rédigée en langue française , comporte les éléments suivants: Le cadre institutionnel de l'Union des Comores confère aux îles une grande autonomie, mais l'enseignement scolaire comprend généralement les niveaux suivants: On distingue les écoles coraniques et les écoles privées. L'enseignement maternel se donne en comorien et en arabe dans les écoles coraniques, mais en français dans les écoles maternelles privées.

Quant aux établissements privés, tous d'inspiration française, ils accueillent des enfants des familles relativement aisées. La transcription du comorien se fait avec l'alphabet arabe afin de faciliter la lecture du Coran. Dans l'ensemble du pays, l'enseignement primaire obligatoire totalise plus de écoles publiques. Cet enseignement s'étend sur six années pour les enfants de 6 à 12 ans.

Les années scolaires sont organisées en trois cycles: Il existe aussi des écoles privées dont le nombre est en nette progression, surtout en milieu urbain. Pour plus de précision, le comorien shikomor est enseignement à la maternelle, le français, dès le primaire et se poursuit au secondaire où l'arabe est alors introduit.

La langue comorienne est néanmoins utilisée pour des travaux pratiques.

sexe soumis sexe comores

Pieds sexe enora malagre sex


Le coup d'État du 30 avril renversa le gouvernement civil. Pour l'année seulement, on comptait plus de 16 clandestins comoriens arrêtés et reconduits aux Comores. Mayotte est devenue une sorte d'eldorado pour les Comoriens.

De plus, l'île d'Anjouan, la plus proche de Mayotte, exprime des velléités de sécession. En mars , des troupes armées avec l'appui logistique de la France venant de deux pays africains la Tanzanie et le Soudan , envoyées par l'Organisation de l'Union africaine, ont débarqué à Anjouan avec des fusils d'assaut pour renverser le gouvernement local d'Anjouan et en prendre le contrôle militairement, à la demande du président comorien.

Le gouvernement des Comores revendique toujours Mayotte comme faisant partie de l'Union des Comores. Considérant que Mayotte fait partie intégrante de son territoire, le présidence de l'Union des Comores devrait échoir à Mayotte en À la lumière du Titre IX de la Constitution de révisée en , on doit lire: La présente Constitution sera révisée afin de tirer les conséquences institutionnelles du retour de Mayotte au sein de l'Union.

Le statut des langues est défini très brièvement dans la Constitution de , qui a été adoptée par référendum le 23 décembre Selon les termes de la Constitution, l'Union des Comores est une république, composée des îles autonomes de Mwali Mohéli , N'Dzuwani Anjouan , N'Gazidja Grande-Comore et Maoré Mayotte , quatrième île de l'archipel restée sous administration française à l'indépendance. Dans la Constitution de , on comptait deux langues officielles art. Unité - Solidarité - Développement.

La politique linguistique des Comores résulte évidemment des effets de la colonisation française. Les lois sont rédigées et promulguées en français seulement.

L'article 26 de la Constitution prévoit que les candidats au poste de député doivent savoir lire, écrire et parler le shikomor comorien et le français ou l'arabe: Le maire et au moins un de ses adjoints doivent être de différent sexe. Pour être nommé le chef du village ou le chef de quartier, il faut: En somme, il faut savoir au moins deux des langues officielles, ce qui signifie dans les faits le comorien shikomori et le français.

Le juge rend généralement sa sentence en français, mais peut le faire en premier lieu en comorien en français ensuite. Le Code de procédure civile prévoit que les langues utilisées peuvent être le français ou le comorien: Les actes de l'état civil sont rédigés dans une des langues officielles. Si les parties comparantes, leurs fondés de pouvoir ou les témoins ne parlent pas la langue officielle et si l'officier de l'état civil ne connaît pas la langue dans laquelle ils s'expriment, leurs déclarations sont traduites par un interprète ayant au préalable prêté devant l'officier de l'état civil, le serment ci-après: Avant de dresser l'acte, l'officier de l'état civil avise les parties comparantes ou leurs fondés de pouvoir et les témoins que les fausses déclarations seront punies des peines prévues à l'article du Code pénal.

L'acte établi, il leur en donne lecture et les invite, s'ils lisent la langue officielle , a en prendre connaissance avant de signer. Dans les cas prévus à l'article 19 la traduction de l'acte est faite par l'interprète.

Il est fait mention dans les actes de ces formalités. Toute pièce produite par un étranger en vue de l'établissement d'un acte de l'état civil doit être, obligatoirement, accompagnée de sa traduction dans une langue officielle et certifiée conforme à l'original par le Consul de l'intéressé ou par un agent diplomatique. Les actes notariés sont, à peine de nullité, r édigés en langues officielles dans un seul et même contexte, lisiblement, sans abréviation, ni blanc, ni lacune;.

Bien qu'il existe trois langues officielles, elles ne sont pas égales entre elles: Les documents écrits sont généralement rédigés en français, mais certains sont distribués en comorien, notamment dans le cas des municipalités et des organismes reliés à la justice, à la santé et à la police. Les missions principales de l'ANRTIC sont la défense des consommateurs, la défense des intérêts de l'État et la promotion d'une concurrence loyale et saine dans le secteur.

Cette déclaration doit être rédigée en langue française. Les déclarations sont libellées en langue française. La déclaration, rédigée en langue française , comporte les éléments suivants: Le cadre institutionnel de l'Union des Comores confère aux îles une grande autonomie, mais l'enseignement scolaire comprend généralement les niveaux suivants: On distingue les écoles coraniques et les écoles privées.

L'enseignement maternel se donne en comorien et en arabe dans les écoles coraniques, mais en français dans les écoles maternelles privées. Quant aux établissements privés, tous d'inspiration française, ils accueillent des enfants des familles relativement aisées. La transcription du comorien se fait avec l'alphabet arabe afin de faciliter la lecture du Coran.

Dans l'ensemble du pays, l'enseignement primaire obligatoire totalise plus de écoles publiques. Cet enseignement s'étend sur six années pour les enfants de 6 à 12 ans. Les années scolaires sont organisées en trois cycles: Il existe aussi des écoles privées dont le nombre est en nette progression, surtout en milieu urbain.

Pour plus de précision, le comorien shikomor est enseignement à la maternelle, le français, dès le primaire et se poursuit au secondaire où l'arabe est alors introduit. La langue comorienne est néanmoins utilisée pour des travaux pratiques. Ces établissements constituent la principale structure d'accueil des enfants de 12 à 15 ans admis au concours d'entrée en 6e année.

Ce niveau d'enseignement compte plus de 50 collèges publics y compris les six collèges islamiques auxquels on peut ajouter quelque collèges privés. Ce premier cycle du secondaire est organisé en deux sous-cycles de deux ans chacun: On compte près de 20 lycées publics et une centaine d'établissements. Elle doit rendre les élèves capables de poursuivre leur formation au lycée ou dans le cadre de la formation permanente, dans les domaines des enseignements généraux professionnels ou technologiques.

La scolarité au lycée se fait en principe entièrement en français. D'autres langues, notamment l'anglais, l'espagnol et l'italien, sont aussi enseignées dans certains lycées et collèges privés du pays. On inculque aux élèves les rudiments de l'écriture arabe, puis on les initie à la lecture du Coran, avant de les familiariser avec les subtilités des dogmes et des rites musulmans.

À la fin de leurs études secondaires, peu d'élèves peuvent s'exprimer en arabe, cette langue demeurant pour la plupart un véhicule pour la religion et l'écriture.

L'enseignement technique et la formation professionnelle sont offerts dans les quatre centres suivants: La Formation technique et professionnelle revêt, suivant les individus concernés et les objectifs poursuivis, trois formes principales: Des passerelles sont établies entre les systèmes scolaires, de Formation technique et professionnelle et universitaire.

Dans les faits, le français est enseignée, parfois des rudiments de l'anglais. L'Université des Comores fut créée en sous la présidence d'Azali Assoumani. Cet établissement accueille la plupart des bacheliers comoriens qui devaient auparavant se rendre dans d'autres pays pour poursuivre études supérieures.

Cet enseignement universitaire supérieur est assuré par les facultés, écoles et instituts suivants: Il faut ajouter aussi un certain nombre d'établissements et d'instituts privés d'enseignement supérieur qui ont été créés. De plus, certains étudiants comoriens continuent de poursuivre leur formation supérieure à l'extérieur, notamment dans les pays francophones. Cela entraîne un coût très élevé pour les familles qui prennent totalement en charge le financement de la formation. Soulignons aussi que l'enseignement public est régulièrement perturbé, et ce, depuis de nombreuses années, en raison des grèves des enseignants pour cause de non-paiement de leur salaire.

Il est créé au sein du ministère chargé de l'Éducation nationale, une Direction générale de l'alphabétisation et de la promotion des langues. La Direction générale de l'alphabétisation et de la promotion des langues a pour missions: Selon la Banque mondiale, 75,5 des Comoriens sont alphabétisés Dans les communications orales, le comorien est concurremment utilisé avec le français.

Le Code du travail de demeure l'un des textes de loi à mentionner la connaissance de la langue, notamment aux articles 63, 75 et Le contrat d'apprentissage est celui par lequel un chef d'établissement industriel, commercial ou agricole, un artisan ou un façonnier s'oblige à donner ou à faire donner une formation professionnelle méthodique et complète à une autre personne, et par lequel celle-ci s'oblige, en retour, à se conformer aux instructions qu'elle recevra et à exécuter les ouvrages qui lui seront confiés en vue de son apprentissage.

Le contrat doit être constaté par écrit à peine de nullité. Il est rédigé dans une des langues officielles et, si possible, dans la langue de l'apprenti. Il est visé dans les conditions fixées à l'article 38 du présent Code. Le contrat est exempt de tous droits de timbre et d'enregistrement. La convention collective doit être écrite dans l'une des langues officielles à peine de nullité. Elle est établie sur papier libre et signée par chacune des parties contractantes.

La convention collective est ensuite déposée contre récépissé au greffe du Tribunal du travail territorialement compétent. Elle est applicable à partir du jour qui suit son dépôt, sauf stipulation contraire.

Tout chef d'entreprise ou établissement, public ou privé, doit prendre les mesures appropriées pour prévenir les risques d'accident de travail et d'atteinte à la santé des travailleurs. Toutes les travailleuses du sexe avec qui Human Rights Watch s'est entretenu ont dû verser des pots de vin ou se sont fait voler leur argent par des policiers.

Une loi cambodgienne de sur la traite et l'exploitation sexuelle pénalisait la traite des êtres humains sous toutes ses formes, notamment le travail forcé. Les dispositions sont également assez larges pour pouvoir être utilisées afin de pénaliser les activités de plaidoyer et de sensibilisation menées par des groupes de travailleuses du sexe et les personnes qui les soutiennent.

Les conditions à Prey Speu sont épouvantables. Les travailleuses du sexe, les mendiants, les toxicomanes, les enfants des rues et les sans-abri détenus à Prey Speu ont décrit comment les membres du personnel du centre ont battu, violé et maltraité les détenus, y compris les enfants. Des travailleurs locaux des droits humains, citant des témoins oculaires, affirment qu'au moins trois personnes, et peut-être plus, ont été battues à mort par des gardes de Prey Speu entre et À la suite des plaidoyers d'organisations cambodgiennes et internationales, en et en , le Bureau municipal des Affaires sociales a commencé à renvoyer la plupart des travailleuses du sexe ramassées lors de rafles à la garde des organisations non gouvernementales ONG plutôt qu'à Prey Speu.

Cependant, depuis mai , au moins huit travailleuses du sexe y ont été détenues. Les travailleuses du sexe détenues à Prey Speu en juin ont été enfermées dans leurs chambres, seulement autorisées à en sortir deux fois par jour pour se baigner dans un bassin d'eau sale ou, accompagnées d'un gardien, pour aller aux toilettes.

Human Rights Watch a appelé le gouvernement cambodgien à fermer définitivement les centres d'Affaires sociales tels que Prey Speu où les gens sont détenus illégalement. Le gouvernement cambodgien devrait également mettre en place une commission spéciale pour enquêter sur les exactions de manière approfondie et indépendante, et exiger des comptes aux agresseurs.

Jusqu'à présent, la police et d'autres autorités ont échappé à l'obligation de rendre compte de ces abus. En dépit d'années de formation pour la police, les violences policières continuent, même de la part d'unités qui ont été formées avec l'appui des bailleurs de fonds internationaux, telles que les unités de police spécialisées dans la lutte contre la traite des êtres humains.

Neary, une travailleuse du sexe transgenre MtF, a décrit les tortures subies aux mains de la police:. L'un des policiers a pointé son arme sur ma tète et a appuyé sur la détente, mais la balle n'est pas partie. Ils m'ont donné des coups de pied au cou, à la taille, et m'ont frappée à la tète et sur le corps avec un manche à balai. Cela a duré environ une demi-heure. Je les ai suppliés de ne pas me battre.

La police m'a permis ainsi qu'à d'autres travailleuses du sexe d'appeler nos me-kas pour venir payer le lous [pot de vin] en échange de notre libération. Quinze des vingt [travailleuses du sexe] ont été libérées après que leurs patrons soient venus payer la police.

J'étais enfermée dans une pièce avec 30 personnes, hommes, femmes et enfants. Pas de toilettes dans la pièce, mais deux seaux servaient de toilettes pour nous tous. Il y avait des taches de sang partout sur les murs.

sexe soumis sexe comores